1. Accueil
  2. Conseils
  3. Lutter contre les ballonnements : dites bonjour au ventre plat !
bien-etre

Lutter contre les ballonnements : dites bonjour au ventre plat !

découvrez grâce à Croq’Body les causes fréquentes des ballonnements et les solutions possibles pour retrouver un équilibre intestinal et en finir avec le ventre gonflé. Vous direz bonjour au ventre plat, sans les tracas !

Newsletter

Abonnez-vous et recevez gratuitement votre première séance vidéo Croq'Body !

Votre adresse email sera uniquement utilisée par M6 Digital Services pour vous adresser votre newsletter. Vous pourrez vous désinscrire à tout moment en cliquant sur le lien de désabonnement prévu à cet effet. Pour en savoir plus et exercer vos droits, prenez connaissance de notre Charte de Confidentialité.

Lutter contre les ballonnements : dites bonjour au ventre plat !

Votre ventre a tendance a être gonflé après les repas ? Vous ressentez fréquemment des douleurs abdominales ? Ces symptômes sont le signe de troubles digestifs. Ils sont souvent inoffensifs, mais les ballonnements n’en sont pas moins désagréables et incommodants.

Véritable problème de santé féminin, et plus répandu qu’on ne le pense : le ventre ballonné. Si ses causes et sa fréquence peuvent varier, ce trouble digestif survient généralement après des repas plus riches ou inhabituels. Le problème, c’est que souvent, les ballonnements sont synonymes de douleurs, crampes d’estomac, spasmes et peuvent vraiment nous faire vivre un enfer. Pour enfin mettre fin à ce problème, découvrez les conseils Croq’Body, et dites bye bye aux ballonnements et troubles digestifs et dites bonjour au ventre plat !

Pourquoi ai-je des ballonnements ?

Flatulences, sensations douloureuses au niveau de l’abdomen, gonflement du ventre, ou gargouillements des intestins… Les ballonnements représentent un trouble digestif bien plus commun qu’on ne le pense mais restent encore trop tabou. En se manifestant par la formation accumulée de gaz dans l’intestin grêle provoquant la sensation de ventre gonflé, les ballonnements désagréables, inconfortables et gênants peuvent devenir une véritable contrainte au quotidien.

Parfois déclenchés à la suite de repas plus riches, plus gras ou avec des aliments ou quantités inhabituels, les ballonnements peuvent également survenir pour d’autres raisons :

  • une accumulation de gaz dans l’estomac et des intestins
  • le stress, qui va causer une mauvaise circulation sanguine au niveau du système digestif
  • une indigestion
  • l’aérophagie (le fait d’avaler trop d’air)
  • une rétention d’eau (consommation excessive d’aliments salés par exemple)
  • la constipation (alimentation trop faible en fibres, ou trop en excès !)
  • des fragilités digestives
  • un microbiote intestinal peu développé

Attention, s’ils ne sont en général pas inquiétants, les ballonnements peuvent aussi être causés par une infection, un ulcère ou une maladie chronique digestive. Il est donc important de toujours consulter un médecin en cas de doute.

Adapter son alimentation

Pour apaiser ce phénomène de ballonnements insupportables et retrouver un ventre plat, prenez vos repas dans une atmosphère détendue, pensez à mastiquer longuement chaque bouchée sans pour autant avaler de l’air. Soyez attentive à votre corps et vos signaux. Si vous êtes vraiment sujette aux gonflements, prêtez d’avantage attention à votre hygiène et rythme de vie, et votre alimentation qui peut venir impacter votre digestion, transit intestinal et provoquer des troubles digestifs.

Ces conseils sont à appliquer de manière personnalisée pour chaque individu. Ce qui fonctionne chez l’un ne fonctionnera pas forcément pour quelqu’un d’autre, et inversement !

Les aliments à éviter qui peuvent faire gonfler le ventre

Pour favoriser une meilleure digestion et éviter les ballonnements, il peut être conseillé d’éviter certains aliments comme :

  • les chewing-gums (la mastication fait rentrer de l’air dans l’estomac qui va gonfle)
  • les boissons gazeuses
  • l’alcool en excès
  • les crudités
  • les aliments trop acides ou épicés
  • les repas trop gras ou épicés
  • les légumes fermentescibles comme les choux (fleur, de Bruxelles), les poireaux, les oignons, le céleri-rave…
  • les légumes secs (lentilles, pois chiches, haricots secs)
  • certains fromage
  • certains fruits secs et oléagineux (noix, amandes, châtaignes, etc.)

Les aliments à privilégier dans son assiette

De nombreux aliments permettent d’apaiser la digestion, retrouver une système digestif sain et avoir un ventre plus plat :

  • les légumes de saison cuits
  • les fruits de saison mûrs
  • les céréales complètes riches en fibres comme le pain complet ou semi-complet, les pâtes complètes ou semi complètes (ne pas consommer uniquement du complet)
  • les céréales blanches (à alterner avec les céréales complètes)
  • le pain au levain
  • les légumes lactofermentés
  • les boissons fermentées (kombucha, kéfir)
  • l’eau plate (au moins 1,5L/jour)
  • le charbon actif
  • les tisanes de plantes (chicorée, racines, feuilles…)
  • les laitages riches en probiotiques

Attention toutefois, les ballonnements peuvent parfois être provoqués par des intolérances alimentaires (gluten, lactose, fruits/légumes). Ainsi, il est important d’identifier les aliments qui vous posent problème en suivant un journal alimentaire. Notez-y les composantes de vos repas et les réactions de votre corps. En éliminant, swichant les aliments, vous pourrez réussir à connaître les aliments fautifs. Ensuite, avec un nouveau rythme alimentaire adapté, les ballonnements peuvent disparaître.

Aussi, il est important d’adapter son alimentation sur la question des horaires. Pour lutter contre une potentielle digestion difficile, il est recommandé de :

  • consommer le repas du soir au moins deux heures avant le coucher.
  • manger à heures fixes et faire durer le repas au minimum 20 minutes. 
  • laisser un temps de digestion suffisant avant de pratiquer une activité physique trop intense qui viendrait perturber le corps.

Bien s’hydrater

Les ballonnements peuvent être directement liés à une mauvaise hydratation :

  • des composantes alimentaires peu hydratées vont stagner trop longtemps dans le système digestif et les aliments finissent par fermenter, ce qui génère des gazs à l'origine des ballonnements.
  • cela entraîne souvent de la rétention d'eau car le manque d'eau pousse le corps à faire des réserves "au cas où". Cela peut provoquer un gonflement du ventre mais aussi du visage, des membres, jambes… Ce phénomène est d’autant plus amplifié quand on consomme trop de sel ou quand on se trouve en période prémenstruelle.

La solution reste de bien s’hydrater en toutes circonstances. Que vous soyez sportive ou non, il est important de boire suffisamment chaque jour, minimum 1,5 à  2 litres d’eau plate et non sucrée.

Pratiquer une activité physique

Pratiquer une activité physique et sportive est l'un des moyens clé pour lutter contre les ballonnements.

Le Yoga : Grâce aux mouvements et à la respiration associée, certaines postures de yoga peuvent soulager les troubles digestifs, douleurs, ballonnements et autres inconforts liés à l’estomac ou intestins contrariés. Préférez une pratique douce et peu intense afin d’éviter les remontées acides ou de provoquer encore davantage de douleurs.

Les postures de yoga à privilégier dans ce cas :

  • la torsion assise,
  • la torsion allongée,
  • l’enfant allongé
  • le chien tête en bas, la posture de yoga de base et qui stimule la digestion.

La marche à pied : reconnue comme l’activité la plus accessible et facile, la marche est pour ainsi dire, l’activité idéale pour venir à bout de troubles digestifs et ballonnements. Avec les mouvements naturels du corps et des jambes, et en prenant garde de bien respirer, vous allez venir « masser » votre ventre en douceur et évacuer les douleurs et gaz stockés dans le système digestif.

La natation : en suspension dans l’eau, vous n’aurez plus les sensations d’inconforts désagréables liés aux ballonnements. En nageant avec des mouvements amples et maitrisés au rythme de votre respiration, l’eau va masser le ventre et permettre de drainer l’ensemble du corps en douceur.

Le renforcement à faible intensité : le renforcement musculaire peut être pratiqué si vous avez des ballonnements, mais préférez une intensité modérée voire basse. Les douleurs ou inconforts ne vous permettront de toutes façons pas de vous donner à 100% et les efforts fournis ne seront que peu productifs. Restez sur des séances adaptées, sans trop solliciter la sangle abdominale avec des exercices irritants (de type crunchs, relevés de jambes etc). Misez plutôt sur le gainage et les respirations !

Nos exercices pour un ventre plat

Parfois, le gonflement du ventre est lié à un manque de force des abdominaux : des muscles trop relâchés entraînent un ralentissement du transit intestinal et l'accumulation de gaz, ce qui fait gonfler le ventre. Ainsi, pratiquer régulièrement une activité sportive représente une des solutions pour remédier à ça.

Pour avoir un ventre plat, oubliez tous les exercices d’abdos « tendances » de type Crunch. Faire des séries par dizaine ne vous donnera pas plus de résultats sur votre ventre et pourrait même accroître les douleurs et gonflements. Croq'Body vous conseille de surtout miser sur ces activités bien plus efficaces :

Mais aussi : 

Les exercices inspirés des abdominaux hypopressifs permettent de muscler en douceur les muscles de la sangle abdominale. Ils sont faciles à faire et ne risquent pas de provoquer des blessures liées aux séances d'abdominaux. Ils aident aussi à travailler et rééduquer le périnée après l’accouchement ou en cas de faiblesse due à l’âge, ce qui limite les risques de descente d'organes et d'incontinence urinaire.

Pour prendre soin de vos intestins au quotidien, suivez les conseils de Croq’Body et optez pour nos solutions naturelles dès que votre système digestif devient trop paresseux. Dites enfin bye bye aux ballonnements et troubles digestifs et bonjour au ventre plat et partagez votre expérience avec la communauté de sportives motivées !

 

Rappel : Si tous les conseils que vous avez essayés ne fonctionnent pas et que vos ballonnements sont toujours aussi douloureux et intenses malgré un changement sportif, alimentaire et quotidien, il est conseillé de consulter un médecin pour vérifier qu'il ne s'agit pas d’une maladie intestinale.

Photo du rédacteur
Par Manon Rédactrice sport Le 05/02/2022
Partagez cet article sur :

Articles similaires