1. Accueil
  2. Conseils
  3. Faire du sport tous les jours : est-ce bon pour la santé ?
bien-etre

Faire du sport tous les jours : est-ce bon pour la santé ?

Lorsqu’on se reprend en mains, on a tendance à vouloir faire le maximum pour atteindre ses objectifs. La pratique du sport fait partie des activités physiques régulières, mais est-ce une bonne idée de faire du sport tous les jours ? Lisez la réponse dans notre article Croq’Body !

Newsletter

Abonnez-vous et recevez gratuitement votre première séance vidéo Croq'Body !

Votre adresse email sera uniquement utilisée par M6 Digital Services pour vous adresser votre newsletter. Vous pourrez vous désinscrire à tout moment en cliquant sur le lien de désabonnement prévu à cet effet. Pour en savoir plus et exercer vos droits, prenez connaissance de notre Charte de Confidentialité.

Faire du sport tous les jours : est-ce bon pour la santé ?

Vous décidez de vous reprendre en mains et vous avez réussi à vous créer une routine sportive quotidienne qui vous convient ? On le sait tous, bouger c'est bon pour la santé, le mouvement c’est la vie, et c’est primordial. Mais ne confondez pas activité physique et pratique sportive. Les deux sont à distinguer ! Croq’Body vous explique la différence dans cet article et s’il est vraiment bon pour le corps de faire du sport TOUS les jours ?


Faire du sport tous les jours, pourquoi ce n'est pas si bon ?

Quand on commence une reprise en mains, quelques soient les objectifs : perte de poids, se muscler, guérir d’une maladie, etc. Nous sommes toujours des plus motivées dès le début, et sous prétexte de vouloir des résultats positifs rapidement, il peut arriver qu’on se jette corps et âme dans toutes les solutions qui s’offrent à nous, cela sans prendre le temps d’apprendre, de s’intéresser à ce qui nous convient, et d’adapter à notre propre personne. On a tendance à boire tous les conseils aperçus dans les magazines et à fournir des efforts dans le vent.

Distinguer activité physique et activité sportive

On nous répète sans cesse qu’il faut avoir une activité physique quotidienne, qu’il faut bouger, être en mouvement. Et c’est vrai, l’OMS préconise d’ailleurs 150 à 300 minutes d’activités par semaine ! Mais pensez à différencier sport à proprement dit et activité physique. Faire du sport n’a pas la même intensité ni impact que d’être « juste » active physiquement.

- L’activité physique désigne toute activité mettant du mouvement dans le corps : marcher, danser, faire les tâches ménagères, bricoler, jardiner, jouer avec les enfants faire les trajets du travail, prendre des escaliers, etc.

- L’activité sportive est une des sous-parties de l’activité physique, plus intense, elle est soumise à des règles, dans des domaines précis, et souvent pratiquée dans une recherche de résultats, de performances, de compétition.

L’activité sportive tous les jours : mauvaise idée

On peut et on doit avoir une activité physique tous les jours, mais faire du sport tous les jours n’est pas forcément recommandé d’un point de vue santé. Dans l’atteinte de vos objectifs, pour progresser, il est nécessaire de s’entraîner de manière régulière et progressive. Et ce que votre objectif soit la perte importante de poids, l'amélioration de son souffle, dessiner ses abdominaux, courir 5km ou soigner une dépression.

Un entraînement sportif intensif et quotidien sans respecter de jours de repos ou de récupération peut conduire à un épuisement physique et psychique, surtout si vous débutez, c’est le meilleur moyen de vous faire du mal. Le corps a besoin d’être travaillé progressivement, et psychologiquement il faut pouvoir tenir le coup sur le long terme sans s’écoeurer.

Une forme de « surentraînement » conduit à un état physique de grande fatigue et de baisse des performances. Le corps sur-sollicité , n’arrive alors plus à récupérer après les efforts : les muscles douloureux en permanence, les articulations souffrent, et l’état de forme général se détériore. Là, le risque de blessure est plus que présent !

Au-delà du physique, le fait de ne pas s’entraîner tous les jours peut aussi vous aider à ne pas vous sentir découragé et donc à atteindre plus efficacement vos objectifs sur le long terme. Il faut bien garder en tête de ne jamais confondre régularité et précipitation… Et donc d’éviter de faire du sport tous les jours, pour plus d’efficacité, de motivation, de dynamisme et de résultats positifs !


Varier les activités

Les recommandations par l’OMS sont estimées à minimum 150 minutes d’activité physique modérée (ou sport modéré) par semaine, soit environ 20-25 minutes par jour. Ou 300 minutes d’activité à basse intensité (correspondant surtout aux activités de la vie quotidienne).

Varier l’activité non sportive : gardez l’activité physique quotidienne

Il s’agit de pratiquer « un sport » sans s’en rendre compte, une manière de booster votre NEAT. En réalité, la fréquence cardiaque augmente plus que la normale, mais vous bougez en réalisant des gestes au quotidien et vous mettez votre corps, muscles et articulations en mouvement.

Il s’agit par exemple:


  • de prendre l’escalier le plus souvent possible
  • descendre du bus ou du métro une station plus tôt
  • garer sa voiture à 10 minutes à pied de son objectif
  • bricoler, jardiner ou nettoyer
  • se promener à pied ou à vélo
  • faire ses courses
  • promener son chien
  • travailler debout

Varier l’activité sportive : faites des sports diversifiés

Pour éviter une fatigue musculaire trop importante sur les mêmes zones du corps et empêcher la bonne récupération, variez les activités sportives. Ainsi, vous travaillez des muscles différents en laissant reposer les autres. Par exemple : un jour faites une séance de renforcement musculaire, le lendemain optez pour un Live Zumba sur le groupe Team Croq'Body ou une marche sportive en guise de récupération active.

Chez Croq’Body nous recommandons vivement d’associer les sports cardio avec des sports de renforcement musculaire dans votre routine sportive, ceci de manière à optimiser vos efforts. Aussi, la pratique de plusieurs sports vous permettra de ne pas connaître la monotonie, découvrir d’autres choses et travailler les muscles différemment pour booster les résultats sur le corps entier.

Néanmoins, même si vous optez pour cette astuce, veillez à respecter des périodes de repos sportif total au moins 1 à 2 jours par semaine. Ceci ne signifie pas de rester dans son canapé, ou enfermée. Mais simplement de bouger sur une intensité faible.


Varier les intensités

Si vous souhaitez vous remettre au sport, entretenir votre santé ou perdre du poids, pour votre bien-être physique et mental. Dans ce cas, dès le début les sports pratiqués peuvent être plus doux (marchenatation, jogging, programme de renforcement musculaire débutant, yoga, etc.) et sont pratiqués avec une intensité faible à moyenne.

Dans le cas de sports modérés, la pratique tous les jours est parfois possible à conditions de savoir doser ! L’OMS recommande d’ailleurs de marcher entre 7.000 et 10.000 pas quotidiennement, ou de pratiquer 20 minutes d’activité par jour.

Si vous pratiquez un sport plus intense, respectez des jours de récupération et de repos entre deux. Nous recommandons minimum 1 à 2 jours sans sport intense par semaine pour permettre à vos muscles de se régénérer et se reconstruire.


Trouver le juste équilibre

Certaines personnes adorent s’entraîner et passer de nombreuses heures à pratiquer. Ce n’est pas un problème si c’est fait intelligemment et que ce n’est pas lié à un problème psychologique comme la bigorexie (addiction au sport) et que ça n’affecte pas les autres aspects de votre vie (personnelle, sociale, santé.)

En règle générale, c’est surtout le mode de vie qui va « imposer » la fréquence d’entrainement hebdomadaire. Les athlètes de haut niveau eux, construisent leur vie autour de leur sport. C’est leurs métiers, ce qui leur permet de s’entraîner tous les jours et même deux fois par jour. Mais nous ne sommes pas des professionnels, et le sport doit rester un loisir, un plaisir et une manière de prendre soin de soi !

Dans la vie quotidienne, on a toutes beaucoup d’autres choses à gérer en plus de nos séances d’entrainements. Entre les études, le travail, la vie de famille etc… Ces choses prennent énormément de temps et peuvent provoquer du stress. Si on ne peut pas s’entraîner tous les jours à cause de ça, ce n’est pas grave. On fait du mieux qu’on peut en fonction de ses contraintes. En revanche, cela ne doit pas devenir une mauvaise habitude que de reporter sans arrêt sa séance, au risque de décrocher totalement et ne plus avoir la motivation.

Souvenez-vous que dans le sport comme dans la vie, le juste équilibre est la clé : ni trop, ni trop peu ! L’entraînement peut très bien être optimal sans pour autant avoir besoin de s’entraîner tous les jours. Justement l’inverse peut même être contre-productif !

Faire du sport intense tous les jours n’est donc absolument pas une condition nécessaire à la prise de muscle ou à la perte de poids. Vous n’allez pas brûler plus de calories, de graisse, ou perdre plus de poids en faisant du sport tous les jours. Car vous allez bloquer votre métabolisme et faire pire que mieux. Fixez vos séances en avance dans votre agenda, au milieu de vos occupations, ceci comme un rendez-vous avec vous-même en respectant des jours de repos !


Le plus important : La récupération

La régularité et la progressivité sont les principales clés du succès. En effet, seul un entraînement physique régulier peut vous conduire à atteindre vos objectifs. Toutefois, régularité ne veut pas dire entraînement quotidien. Surtout que faire du sport tous les jours pourrait même s’avérer contre-productif, mais tout dépend de l’objectif !

Quand on débute, on se pose forcément la question de la fréquence de séances, mais la plupart des pratiquants déjà habitués savent qu’il n’est pas possible de progresser en entrainant un même muscle tous les jours. Le muscle a besoin de 24 à 48h de repos pour pouvoir récupérer et réparer les dommages et lésions musculaires créés lors de la séance. C’est la raison pour laquelle on ressent des douleurs appelées courbatures !

Il est nécessaire de bien comprendre les différentes phases d’un bon entraînement, et d’apprendre à écouter son corps pour adopter de bons réflexes dans sa pratique sportive :


  • Avant l’entraînement, il y a une phase d’échauffement.
  • Après l’entraînement, une phase d’étirements dynamiques et actifs
  • Et plusieurs heures après, une phase d’étirements passifs en profondeur et sans forcer.

Pendant toutes ces étapes, le corps traverse une phase de récupération, durant laquelle il évacue les déchets produits par l’entraînement, reconstitue ses réserves de nutriments et guérit les microlésions musculaires subies au cours de la séance. L’hydratation est alors de mise pour aider le corps à récupérer et les déchets à s’évacuer.

Côté nutrition, Croq’Body préconise une alimentation saine et équilibrée composée de repas riches en glucides, lipides et en protéines optimales pour optimiser la récupération musculaire.

Ces règles générales sont bien sûr à adapter en fonction de chacun, et du type de sport pratiqué. Le processus de récupération sera différent selon les sports, comme par exemple les sports doux avec le yoga, ou plus intensif comme le running ou le circuit-training. Dans le cas de sports intenses, soyez d’autant plus à l’écoute de votre corps et sérieuse sur votre récupération.

 

Pour vous donner un repère, chez Croq’Body nous recommandons 3 à 4 séances par semaine de manière à bénéficier de tous les bienfaits physiques et psychiques du sport. Ceci n’empêche pas d’intercaler des sports plus doux en guise de récupération active comme la marche rapide, la natation ou le yoga. Dans tous les cas, restez à l’écoute de votre corps qui vous dira si vous tirez trop sur la corde !

 

Pour en apprendre plus sur le sport et rester motivée, rejoignez la communauté de sportives sur la Team Croq’Body pour partager votre expérience !

Photo du rédacteur
Par Manon Rédactrice sport Le 03/03/2022
Partagez cet article sur :

Articles similaires

bien-etre

Body positive : Comment apprendre à aimer son corps ?

Depuis quelques années, le terme Body Positive se développe de plus en plus à travers le monde. A travers les réseaux sociaux, des comptes prônent…

Lire la suite
bien-etre

10000 pas par jour : un objectif atteignable et bénéfique !

Selon l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS), marcher l’équivalent de 10000 pas quotidiennement est le minimum d’activité requise pour se maintenir en forme, préserver…

Lire la suite
bien-etre

Accepter son nouveau corps après une perte de poids : nos conseils

Après une perte de poids, difficile de retrouver ses repères face à ce nouveau corps et cette silhouette que l’on ne reconnaît pas. Lisez…

Lire la suite