1. Accueil
  2. Conseils
  3. Et si on faisait du sport pour éviter de grignoter ?
Nutrition

Et si on faisait du sport pour éviter de grignoter ?

Il peut arriver que le grignotage s’installe dans votre vie sans que vous vous en rendiez réellement compte, et avec lui de nombreux dommages. Quelques kilos en trop, l’impression de fatigue, dégout de soi et perte de confiance se mettent sournoisement en place et vous envahissent. Le grignotage reflète souvent un déséquilibre alimentaire global au niveau psychologique et chronologique. On vous explique ici en quoi le sport est un remède efficace contre le grignotage.

Newsletter

Abonnez-vous et recevez gratuitement votre première séance vidéo Croq'Body !

Votre adresse email sera uniquement utilisée par M6 Digital Services pour vous adresser votre newsletter. Vous pourrez vous désinscrire à tout moment en cliquant sur le lien de désabonnement prévu à cet effet. Pour en savoir plus et exercer vos droits, prenez connaissance de notre Charte de Confidentialité.

Et si on faisait du sport pour éviter de grignoter ?

Pourquoi le grignotage est-il néfaste ?

Le grignotage se définit comme étant une prise alimentaire rapide et en dehors des repas. C’est alors le recours à des produits facilement accessibles, tels que les barres chocolatées, les biscuits industriels, les viennoiseries, etc. Les individus sujets à ces grignotages sont plus nombreux qu’on ne le pense et peuvent apparaître comme un réel fléau dans la société. Ces « grignoteurs » ne s’imaginent pas que ce sont, généralement, des produits trop sucrés, trop gras et aux ingrédients de mauvaise qualité nutritionnelle. Cela impacte donc négativement l’organisme, provoquant une prise de poids, de gras, des problèmes de santé (cholestérol, carences…).

Heureusement, ces mauvaises habitudes peuvent se perdre et se modifier. Pour cela il faut connaître précisément les raisons de ce qui nous poussent à grignoter.

Identifier les causes du grignotage

Le grignotage reflète bien souvent un déséquilibre alimentaire global. En effet, c’est bien souvent du côté des 3 repas principaux que cela pêche. Leur composition est incomplète ou incorrecte.

Soit ils ne sont pas assez complets et copieux n’aboutissant pas à la satiété ce qui amène à une carence d’apport énergétique par rapport aux dépenses. C’est la raison de cette sensation de faim entre les repas et donc de l’envie de grignoter pour la combler.

Soit ils sont trop pauvres en sucres lents et donc un apport trop important en sucres simples/rapides, aboutissant à des hypoglycémies, provoquant ces fringales en journée qui forme un cercle vicieux.

Le grignotage peut dans ces cas être combattu en corrigeant votre équilibre et vos choix alimentaires en lien avec votre quotidien. Vos apports doivent être suffisants et ne pas vous laisser sur une faim qui va vous pousser à manger en plus des repas. Apprenez à équilibrer vos apports et dépenses grâce à notre article sur l’alimentation et le sport

Parfois le grignotage est simplement en réponse à un manque d’occupation, de l’ennui. La sensation de faim n’est pas présente mais l’envie de manger elle, l’est. Dans ce cas, occupez votre temps libre, faites des activités appréciées, distrayez vous et votre esprit. Il faudra quelques temps pour vous « décrocher » de cette mauvaise habitude mais petit à petit, vous apprendrez à ne plus y penser. En attendant, le mental doit faire face à ces envies. Pour cela, sachez que le sport est un outil salvateur !

Le sport aide à moins grignoter

En sortant d’une grosse séance de sport intensive, on a rarement envie d’engloutir un hamburger ou une raclette. Par contre, on est plutôt tentée par quelque chose de frais, léger et complet. Nous voulons, dans la continuité du sport, apporter de bonnes choses à notre corps qui vient de produire un gros effort.

Selon une étude de La Revue International Journal of Obesity, les choix alimentaires des pratiquants de sport se modifient de manière positive, et naturellement involontaire. En effet, au lieu de se tourner vers des grignotages nombreux de sucreries ou de produits industriels, les choix des sportifs sont plutôt vers des aliments sains et bons pour leur santé.

Ces chercheurs américains ont pu conclure que : « Une dose d’activité physique et sportive plus élevée est associée non seulement à une diminution de la préférence pour les collations/snackstransformés… Mais aussi à une régulation accrue de la prise alimentaire »

Ces études ont donc pu prouver que les personnes ayant une activité physique ont un plus petit appétit que les personnes sédentaires, notamment parce que la sécrétion de ghréline continue (l’hormone digestive associée à la faim et à l’appétit) jusqu’à plusieurs heures après l’effort !
Le sport intervient sur cette hormone comme un régulateur. Plus il y a de sport, plus cette hormone est régulée et s’adapte, se module. Alors que dans le cas de personnes menant une vie sédentaire, il y a une forte tendance à consommer plus de calories à cause de l’hormone qui n’est pas régulée ni sollicitée.

Bouger plus pour manger mieux : une bonne raison alors pour se mettre en mouvement et commencer une activité sportive, peu importe laquelle, de la marche, du running ou du circuit training avec Croq’Body, notre programme sportif complet en ligne  : tout est bon pour bouger et se dépenser sans penser à grignoter !

Grignotage raisonné et raisonnable ?

Si vous ressentez réellement la faim et le besoin de manger un « petit quelque chose » en attendant le repas, tournez vous vers un grignotage sain, OUST les produits industriels transformés qui ne vous apporteront aucun bénéfice ni satiété !

Un petit creux en milieu de matinée ? Pensez à une collation composée d’un fruit frais (pomme, kiwi, poire…) ou une dizaine d’amandes, sans oublier une bonne hydratation toute la journée.

Pour l’après-midi, arrêtons de grignoter mais instaurons un vrai goûter. Il n’y a pas d’âge pour prendre son quatre heures chaque jour. Celui-ci peut être indispensable en attendant le dîner et notamment s’il y a une séance de sport entre temps.

Le goûter « idéal » chez le sportif peut se composer ainsi :

  • d’un produit céréalier pour les sucres lents (avoine, pain complet…)
  • d’un produit laitier ou riche en calcium (oléagineux, soja…)
  • d’un fruit frais ou en compote pour apporter de l’énergie rapidement
  • d’une boisson pour hydrater le corps

Ennemi juré de votre perte de poids, le grignotage n’est pas irréversible. Vous pouvez en venir à bout grâce au sport, une remise en question de votre équilibre alimentaire et mode de vie. Pour mieux mincir, on se met à l’activité physique !

Photo du rédacteur
Par Manon Rédactrice sport Le 12/23/2020
Partagez cet article sur :

Articles similaires

Nutrition

Collation pendant le sport : que prendre ?

L’alimentation est un élément clé de la forme et de la performance d’un sportif, il est donc important de regarder ce que l’on met dans son assiette, avant et après le sport…

Lire la suite
Nutrition

Boisson énergétique, est-ce bon pour la santé ?

Aussi appelée boisson d’effort ou boisson diététique d’apport glucidique, la boisson énergétique est consommée dans le…

Lire la suite
Nutrition

Comment adapter son hydratation à son activité physique ?

Adepte des séances de sport ensoleillées ? Mais avec les températures estivales, la pratique sportive n’est pas toujours une partie de plaisir !…

Lire la suite